bottaro_world_map.png

Gênes : patrimoine maritime et culturel

Gênes : patrimoine maritime et culturel

Surplombant la mer de Ligurie, coincée entre mer et montagne, Gênes a été l’une des plus importantes républiques maritimes entre le XIe et le XVIIIe siècle. Au cours de cette période, elle a joué un rôle essentiel dans le commerce européen en devenant l’une des plus grandes puissances navales. Aujourd’hui encore, son port est l’un des plus grands et des plus importants d’Europe.

La puissance commerciale et économique de Gênes a contribué à la prospérité de la ville. Témoin de ce fort développement et de sa richesse, le centre historique se caractérise par la présence de belles demeures, abritant aujourd’hui des musées et des galeries d’art. Le dédale des ruelles de cette ville italienne, où on trouve également l’ancienne université fondée au XVe siècle, a été inscrit sur la liste des sites du patrimoine de l’UNESCO en 2006.

 

Aventurez-vous dans les caruggi du centre historique

Les rues étroites et enchevêtrées du centre historique de Gênes cachent plusieurs trésors. Voici celles qui valent le détour et d’autres points d’intérêt dans la ville :

  • « Les Strade Nuove et le système des palais du Rolli » : entre la Renaissance et le Baroque, les riches familles nobles génoises avaient des palais très luxueux conçus le long de la Strada Nuova (route nouvelle), aujourd’hui rue Garibaldi. Grâce à leur magnificence, une loi a été instituée en 1576 qui obligeait chaque palais à accueillir des visites d’État. Aujourd’hui, « Les Strade Nuove et le système des palais du Rolli » font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Cathédrale de San Lorenzo : construite vers 1098, la cathédrale de Gênes est l’église la plus importante de la ville, où sont conservées les cendres du patron de la ville, Saint Jean-Baptiste. La structure se caractérise par une façade gothique de style génois (à bandes noires et blanches).
  • Le centre historique : d’importants travaux de restauration ont permis de retrouver la splendeur d’antan. La vieille ville se compose de caruggi, un terme génois pour désigner ces ruelles pittoresques d’origine médiévale, et caractéristiques encastrées entre les murailles appelées creuze.
  • Lanterna : c’est le nom du phare datant du XIVe siècle. Aujourd’hui reconstruit dans sa version du XVIe siècle, il est le symbole incontesté de la ville.
  • Galata Museo del Mare : Gênes propose une offre de musées très variée et articulée. Institution de premier plan, et unique en son genre, le Galata Museo del Mare est le musée consacré à l’histoire de la vie en mer, de Christophe Colomb aux temps les plus modernes.